H2 V  Énergies produira de grandes quantités de bio-hydrogène vert à partir de biomasse

 

Une première usine d’hydrogène vert va voir le jour dans le Parc Industriel et Portuaire de Bécancour (Québec).  En effet, le projet de cette première usine de la start-up HV Énergies (H2 V) doit constituer la rampe de lancement de l’entreprise qui veut faire rayonner l’hydrogène vert carboneutre sur la scène Nord-Américaine et internationale. L’entreprise produira une quantité massive, soit 50 000 tonnes de bio-hydrogène vert, compressé, certifié d’origine vert, traçable, au plus haut niveau de pureté, ainsi qu’un coproduit de 960 000 tonnes de dioxyde de carbone biogénique très pur qui sera vendu pour satisfaire aux besoins de l’industrie alimentaire. L’hydrogène produit se qualifie donc comme « zéro émission ».  Un autre atout majeur du projet est sans nul doute le fait que le procédé requiert 5,25 fois moins d’électricité pour produire une tonne d’hydrogène vert que les technologies par électrolyse de l’eau, incluant les technologies les plus avancées à membranes à change de protons (PEM).

Le procédé industriel est omnivore et permet d’éliminer les déchets.  Il consiste en la conversion de tout résidu contenant du carbone et de l’hydrogène tel que les résidus solides urbains, les papiers recyclés mixtes jusqu’à 8% de contamination qui ne sont plus acceptés par la Chine ou l’Inde, les plastiques non recyclables, les écorces de scieries, bref tous résidus de site d’enfouissement ou d’incinération. Le procédé transforme ces résidus en gaz de synthèse purifié par plasma puis ensuite enrichi en hydrogène par une réaction de gaz à l’eau.  

H2 V Énergies aspire à devenir un leader mondial dans l’exportation massive d’hydrogène zéro émission vers les pays de l’Union européenne ou d’Asie.  La start-up veut aussi fournir les marchés émergents dans l’utilisation d’énergies renouvelables. Elle répond ainsi aux besoins et objectifs de transition énergétique ciblée par les gouvernements du Québec et du Canada.

Pour plus d’informations, contactez info@h2venergies.com

H2 V Energies to produce large quantities of green bio-hydrogen from biomass

A world first green hydrogen plant will be constructed in the Bécancour Waterfront Industrial Park (Québec). Indeed, the project for this first plant of the start-up H2 V Energies (H2 V) will constitute the launching ramp for the company which aims to promote carbon-neutral green hydrogen on the North American and international scene. The company will produce a massive quantity, i.e. 50,000 tons of green, compressed green bio-hydrogen, certified, traceable, at the highest level of purity, as well as a co-product of 960,000 tons of biogenic carbon dioxide very pure which will be sold to satisfy the food industry markets. The hydrogen thus produced qualifies as “zero emission”. Another major asset of the project is undoubtedly the fact that the process requires 5.25 times less electricity to produce a ton of green hydrogen than technologies based on water electrolysis, including the most advanced proton exchange membrane (PEM) technologies.

The industrial omnivorous process eliminates waste. It consists of the conversion of any residue containing carbon and hydrogen such as urban solid residues, mixed recycled papers up to 8% contamination which are no longer accepted by China or India, non-recyclable plastics, sawmill bark, i.e. all landfill or incineration site residues. The process transforms these residues into syngas then purified by plasma and enriched in hydrogen by a water gas shift reaction.

H2 V Energies seeks to become a world leader in the massive export of zero-emission hydrogen to European Union and Asian countries. The start-up also intends to supply emerging markets in the use of renewable energies. It thus meets the energy transition requirements and objectives targets of both Québec and Canada governments.

For more information, please contact info@h2venergies.com

Normand Goyette 

Président/Directeur général